Tous les articles par Jean-François Boujut

Stage Printemps 2019

Samedi 7 et dimanche 8 avril s’est déroulé le stage national de l’école d’Aïkido de Sumikiri animé par Olivier Pichaud.

Olivier est Kaiden de l’école (le plus haut grade) et enseigne à l’Isle d’Yeu. Parmi la trentaine de pratiquants, nos amis de Toulon et d’Epernay ont fait le plus long voyage jusqu’à nos montagnes.

L’enseignement qu’Olivier nous a prodigué s’inscrit dans la plus pure ligne de l’école fondée par Jean-Daniel Cauhépé. Tout au long du week-end, il nous a guidé dans la pratique du non agir et de l’acceptation dans l’instant de l’action du partenaire, à travers des exercices où le travail de centre était particulièrement mis en avant.

Site du club de Saint Vincent : http://www.aikido.stvincent.free.fr/

C’est par le relâchement toujours renouvelé que pourra naitre le mouvement juste et dépouillé d’intentions néfastes, dans la parfaite rectitude, le calme intérieur peut apparaitre et laisser la place à toutes les potentialités ; Ainsi le mouvement peut naitre et se déployer.

C’est un infini plaisir que de pratiquer ainsi, entre amis, dans la joie et la bonne humeur. L’école de Sumikiri a plusieurs dojos sur Grenoble, Meylan et Vaulnaveys-le -bas.

Site de l’école d’Aïkido de Sumikiri : http://www.sumikiri.com/

Stage Automne

Le week-end des 9 et 10 décembre derniers a eu lieu au Dojo de la salle polyvalente de Saint Vincent de Mercuze un séminaire d’Aïkido dirigé par Reynald Delille, Enseignant toulonnais de l’Ecole d’Aïkido de Sumikiri. Ce dernier a insisté sur l’importance de la décontraction et de la sincérité dans la pratique de cet art martial aux multiples facettes. Outre les pratiquants du club de la MJC de Saint Vincent de Mercuze, des aïkidokas d’autres clubs isérois ont bravé la neige pour venir pratiquer leur art sur le tatami ! Les stages sont ouverts à tous les pratiquants licenciés curieux de découvrir cette approche souple et dynamique de l’aïkido.